SEMI-REPUBLIK DU KRASSLAND

SPORTS

  PRESENTATION
  HISTOIRE
  GEOGRAPHIE
  VILLES
  RESERVE
  POPULATION
  KULTURE
  POLITIKE
  KONSTITUTION
  LEGISLATION
  JUSTICE
  EKONOMIE
  TRANSPORTS
  SPORT
  DIPLOMATIE
  ARCHIVES
  FORUM
    LE SPORT AU KRASSLAND

Les Krasslandais ne sont pas très sportifs mais ils aiment toutefois se passionner pour des kompétitions sportives. Le sport national le plus ancien est le kombat de dahus mais le plus populaire est le subrugby sans palmes et avek tuba, un sport d'origine krasslando-yssoise ki s'est répandu assez largement dans le mikromonde. Le football est aussi très suivi, chake ville ayant sa propre ékipe. Les sports mekanikes sont aussi appréciés au pays de la pollution. C'est d'ailleurs un konstrukteur automobile krasslandais ki a organisés les premières kompétitions automobiles dans le mikromonde.

     KOMBAT DE DAHUS

Les dahus tournent autour du Krassberg en tournant toujours à droite pour les dahus dextrogyre ou toujours à gauche pour les dahus levogyres. lorsk'un dahu dextrogyre se retrouve face à face avek un levogyre, l'un des deux doit céder le passage. La kestion se règle par un kombat, le perdant désekilibré chute plus bas laissant ainsi la voie lire au vainkeur. Très tôt les krasslandais ont mis a profit cette aptitude naturelle des dahus à se kombattre en organisant des paris sur des kombats dans des arènes en forme d'entonoirs ke lon appelle de nos jours des dahudromes. Les kombats de dahus ont konnu un grand engouement au kours de la sekonde républike,à une époke ou toute personnalité krasslandaise de renom se devait d'avoir sa propre ékurie de dahus de kombat. Après la Guerre des Kafards, la mode des kombats de dahus est retombée sans doute à kause de l'éloignement de la nouvelle kapitale Neu Krassburg désormais séparée du Krassberg par le Krassee ou peut être par respekt pour le rôle joué par les dahus dans la lutte kontre les kafards. Les kombats de dahus ont kontinue à se pratiker mais à petite échelle par des groupes de passionnés. Une relance auprès du grand publik a bien été tentée vers 2006-2007 mais elle a vite tourné kours après l'effondrement d'une partie du toit du dahudrome de Neu Krassburg dont la refektion avait été konfiée à un sous traitant vereux. La


logo de la fédération
La Fédération Krasslandaise de Kombat de Dahu espère toutefois relancer dans un proche avenir ce sport national krasslandais et des négociations sont en kours avek les dahus du Krassberg. Négociations ki sont komplikées par le fait k'à force de passer par le Krassauerstein en tournant autour du Krassberg certains dahus ont été exposés à la propagande merksiste-luniniste et ils ont formé des syndikats luninistes ki exigent une revalorisation du statut social des dahus de kombat, une herbe plus verte et des voies réservées aux trottinettes à dahu dans les zones urbaines.

le dahudrome de Neu Krassburg


     SUBRUGBY

Le Rugby Subakuatique Sans Palmes Avec Tuba, familièrement appelé Subrugby, est un sport d'origine krasslando-yssoise très populaire au Krassland. Il se pratike sur un champ de boue innondé sur une hauteur de 1 à 100 centimètres suivant les conditions météréologiques, le type de boue (argileuse ou kalkaire) ou le coefficient de marée. De plus, l'équipement des joueurs est tout à fait karactéristike : le Subrugby, dans sa forme moderne la plus kommunément pratiquée et médiatisée, se joue sans palmes, mais avec un tuba, qu'il est striktement interdit d'arracher, sous peine de pénalité. Mais pourquoi un tuba, alors ke l'eau n'arrive même pas jusk'aux chevilles ? Il ne s'agit plus de mesure de sékurité, mais de tradition, et la tradition ça ne se diskute pas (voir l'historike de ce sport sur le site de la fédération internationale). D'ailleurs, le tuba a maintes fois prouvé son utilité lorsk'un joueur s'ékroule KO la tête première dans l'eau boueuse, puisque son tuba lui permettra de respirer un peu d'air. Contrairement au Rugby, qui se joue à 15, au Football, qui se joue à 11, et à au kor des Savonifères, qui se joue tout seul, le Subrugby Akuatique Sans Palmes Avec Tuba est un sport kollectif où des ékipes de 6 joueurs s'affrontent dans la joie, les koups et la bonne humeur (parfois), le tout sous les yeux d'un publik animé, chaleureux, prêt à tout pour soutenir son ékipe, et ki trouve ici dans le même temps une superbe okkasion de se vider kelkes kanettes et de défouler leur agréssivité refoulée. Les supporters du Subrugby sont d'ailleurs affektueusement surnommés "hooligans"; on dit même ke ce sont des gens charmants kand ils sont à jeûn.

Au fil des ans le Krassland s'est forgé un palmarès exceptionnel dans ce sport remportant de nombreux titres internationaux. Le plus célèbre klub krasslandais de subrugby est sans konteste le M4a1 Distrikt de Krassfürt-am-See ki a dominé outrageusement la discipline au kours de la précédente décennie sous la houlette de Renard Argenté, le koach le plus titré de l'histoire du subrugby.

De nombreux autres klubs ont participé au championnats de la
Fédération Internationale de Subrugby sans Palmes et avek Tuba (FISSPAT) sous licence krasslandaise. On peut citer entre autre :

KLUB
SURNOM
VILLE
FONDATEUR
Krassland St Krassimir "Les détrakés ekstremistes de St Krassimir" Neu Krassburg Ken Laden-Chikrak
M4a1 Distrikt
Neu Krassburg
Renard Argenté
Les Dahus Boueux
Krassfürt-am-See Dana Krasspoutine
Omega KaS "Les Hyppopotames anorexiques" Krassershaven Ari Karlszep
l'Amikale des Dahus
Krassershaven Markus Vielgeld

De nos jours le subrugby traverse toutefois une période de krise, la fédération internationale ayant été laissée à l'abandon par ses dirigeants partis
faire la fête sous les tropikes avek la kaisse et les sekrétaires.






Roulio Kompressor
une des stars du klub
Krassburg St Krassimir




     FOOTBALL

Le championnat krasslandais de football, la Krasslandliga,  est géré par la Federation Krasslandaise de Football et rassemble les huit meilleures ékipes du pays (en fait il n'y en a pas d'autres). Chake ville dispose de son ékipe, même Monte-Krasso et Krassenheim, enkore sous okkupation étrangère (dans ces deux kas les matchs se disputent dans la ville libre la plus proche, Krassfürt-am-See pour l'ékipe de Monte Krasso et Krassbergstadt pour celle de Krassenheim). Les joueurs professionnels sont bien payés mais on dit ke se sont surtout les arbitres de la Krasslandliga ki s'enrichissent beaukoup en buvant du vin dans des pots sous les tables..


Neu Krassburg
Football Club
(NKFC)

Surnom : les Verts oksyde-de-kuivre

kouleurs : vert et blanc




Krassershaven
Football Club 
(KFC)

Surnom : les Poulets kuits

kouleurs : rouge et blanc


Klub de Football d'Altitude
de Krassbergstadt
(KFAK)

Surnom : les Montagnards

kouleurs : bleu et blanc


 

Les Bovins Ekcités
de Krassfurt-am-See
(BEKAS)

Surnom : lesVaches Folles

kouleurs : noir et blanc



L'Union Dahue
de Krassenkirche
(UDK)

Surnom : les Krétins du Lak

kouleurs : vert herbe fraîche et jaune




Radioaktiv
Krassenheim
(RK)

Surnom : les Lions Radioaktifs

kouleurs : sang et or



 

St Krassimir
Sport
(SKS)

Surnom : les Saints de la Plage

kouleurs : orange et noir



  

Pélikans de
Monte-Krasso
(PMK)

Surnom : les Pélikans mazoutés

kouleurs : jaune et bleu océan




     SPORTS MEKANIKES

Le Krassland dispose d'un cirkuit permanent celui de St Krassimir situé entre St Krassimir et Krassershaven. Ils est utilisé principalement par les konstrukteurs automobiles krasslandais pour y faire des tests mais on organise aussi de temps en temps des kourses sur ce tracé long de 4,7 km.

Le konstrukteur automobile Cyva a organisé en 2001 le permier rallye automobile dans le micromonde et s'est forgé le plus beau palmares dans cette discipline en remportant 5 rallyes entre 2001 et 2010. Malheureusement toutes ces victoires ont été obtenues par des pilotes étrangers. A ce jour la seule viktoire d'un ékipage 100% krasslandais à été obtenue par Katia Krassovna et Kaizer Cozé sur Pinine Farinak au Rallye de Zantavia 2004.


La Cyva Diva GTI de l'ékipage Schmutziger-Irrweg
3e du Rallye de Scanténoisie-Helvetia 2012



Le cirkuit de St Krassimir                 


©  KRASSWEB & KOKRAKO, 2002 - 2012