SEMI-REPUBLIK DU KRASSLAND

GEOGRAPHIE

  PRESENTATION
  HISTOIRE
  GEOGRAPHIE
  VILLES
  RESERVE
  POPULATION
  KULTURE
  POLITIKE
  KONSTITUTION
  LEGISLATION
  JUSTICE
  EKONOMIE
  TRANSPORTS
  SPORT
  DIPLOMATIE
  ARCHIVES
  FORUM
     L'ANCIEN KRASSLAND

Le Krassland s'étendait naguère sur le flanc okcidental du Krassberg et sur la plaine de Krassburg aujourd'hui innondée. Mais, au kours de la tristement célèbre Guerre des Kafards, les stratèges militaires dynamitèrent les gorges du Graustrom (point blanc au sud du lak) pour former un barrage et provoker artificiellement la montée des eaux du Krassee avant de mettre le feu au lak préalablement et abondamment mazouté. L'aktion permit de noyer et de brûler l'armée de Kafards Géants ki avait envahi le pays.  Mais, cette glorieuse opération provoka aussi, komme disent les militaires, kelkes dommages kollatéraux: l'engloutissement de Krassburg (dont l'emplacement est représenté par le rond dans l'eau au nord de Krassberg), et des villes kôtières de Krasshof, Krassbeach et Krassau (les trois autres ronds dans l'eau). Les deux villes épargnées par l'innondation n'en subirent pas moins des dégats. Krassenheim déjà à moitié détruite lors des kombats fut un poil trop irradiée par les fuites de sa centrale nukléaire arrêtée en katastrophe. Tandis que l'incendie du lak, en se propageant à la forêt du Krassberg karbonisa en partie la ville de Krassbergstadt  ainsi ke la station de ski en konstruktion à Superkrassberg.

En janvier 2001, l'Organisation des Nations Virtuelles (ONV) adopta une résolution faisant du territoire de l'ancien Krassland, une réserve dahue placée sous administration konjointe du Krassland et de l'ONV.

 



     LE NOUVEAU KRASSLAND

A l'issue de la Guerre des Kafards de décembre 2000, les Krasslandais furent kontraints de fêter la viktoire dans des kamps de réfugiés installés au sud du Krassee. Le territoire historike du Krassland étant soit innondé soit karbonisé, ils décidèrent de rekonstruire un nouveau Krassland sur ces nouvelles terres (les territoires entourés de rouge sur la karte). Peu à peu les toiles des tentes laissèrent la place à des kontainers et des préfabrikés, transformant le principal kamp de réfugiés en une nouvelle ville. Baptisée Neu Krassburg, cette cité est devenue la kapitale du nouveau Krassland.

Des petits malins avaient préféré dresser leurs tentes plus au sud, là où les aéroglisseurs déchargeaient les vivres de l'aide humanitaire. Ils pouvaient ainsi s'emparrer des kaisses pour aller les revendre aux réfugiés de Neu Krassburg avek une belle marge de bénéfice de 100%. Ce deuxième kamp donna naissance à la ville de Krassershaven.

D'autres enkore, n'ayant point envie de vivre dans des tentes, s'installèrent dans l'ancienne cité abandonnée de Port Futuro k'ils rebaptisèrent Krassfurt-am-See. Cette ville est konstruite sur un terrain pentu au bord de l'estuaire. Elle se trouve à deux kilomètres au sud de l'endroit où les gorges du Graustrom ont été dynamitées pour former un barrage. Les masses de rocher ki se sont effondrées dans la rivière ont provoké au nord l'élévation du niveau du Krassee de plusieurs mètres. Et une fois ke le niveau du lac à atteint la hauteur du barrage l'eau a kommencé à s'ékouler de l'autre kôté, formant une chute d'eau. Mais étant donné la forte kantité de mazout et de substances savoniteuses diverses kontenue dans le Krassee, lorsque l'eau tombe de plusieurs mètres de haut cela fait de la mousse, ... beaucoup de mousse.  Les habitants de Krassfurt-am-See ne peuvent donk jamais voir l'eau de la rivière qui s'ékoule à leurs pieds kar elle est en permanence rekouverte par 50 cm de mousse grisâtre du plus bel effet. Cette partikularité ainsi ke la proximité des chutes de Schaumsturz font de Krassfurt-am-See une ville très touristike.

Sur la rive orientale de l'estuaire, le Krassland s'est vu attribuer en 2001 toute la kôte orientale de l'estuaire du Graustrom, une région ke les krasslandais appellent le Krassland Oriental et ke les Zollernois nomment Wasserland okcidental. La ville abandonnée de Zollenhafen a été rebaptisée Monte Krasso par des promoteurs ki en ont fait un lieu de villégiature pour la jet-set krasslandaise, avec moulte luxueuses villas. Le nouveau nom de la ville était un pur koncept marketing, kar il n'y  même pas de mont à Monte Krasso. Hélas en mars 2006, le Zollernberg a perfidement attaké le Krassland et envahi le Krassland oriental, k'il okkupe toujours en violation des traités internationaux et de la souveraineté du Krassland.

Au nord du pays, sur les bords du Krassee on trouve le petit village de pêcheurs de Krassenkirsche, ou du moins ce qu'il en reste car tout le bas du village a été englouti par la montée des eaux du Krassee et dans le centre du village l'eau arrive au premier étage des maisons. Désormais les bateaux de pêche remontent la rue principale, transformée en kanal,  pour venir s'ankrer sur la place du village ki fait office de nouveau port. Seuls les habitants du kartier nord ont enkore les pieds au sek.

Le point le plus élevé du pays est le mont Krassberg qui kulmine à 1404 m. C'est aussi le point le plus au nord du nouveau Krassland et son unike frontière avec le Krassauerstein, une ancienne province krasslandaise, puis zollernoise ki est devenue un Etat indépendant sous la botte d'un régime révolutionnaire merksiste-luniniste de 2001 à 2005, avant de repasser sous le joug zollernois. C'est sur les flancs du Krassberg ke vivent la plupart des dahus.

Le territoire de Krassenheim est avek le massif du Krassberg, la seule partie de l'ancien Krassland a être resté émergé après la montée du niveau du lak de décembre 2000. S'êtant retrouvé isolé du reste du pays ce territoire fut laissé a l'abandon et même okkupé kelkes années par la Hollyade puis le Belondor voisin. Retrocédé au Krassland lors de l'akkord krasslando-belondaure de juillet 2013, il fait l'objet d'une kampagne de repeuplement et de rekonstruktion de la ville de Krassenheim. Relié désormais par ferry à Port Dahu et Krassenkirche, il pourrait bientôt redevenir akcessible par la route si le projet de pont-péage du Krassee se konkretise.


 




Les chutes de Schaumsturz, au nord de Krassfürt-am-See, où les eaux
boueuses et polluées du lak Krassee se précipitent dans l'estuaire du
Graustrom en formant une épaisse kouche de mousse brun-grisâtre.




Le Krassland aujourd'hui rekouvre le territoire de l'ancien et du nouveau
Krassland. Toutefois 2 régions sous okkupation étrangère échappent
enkore au kontrôle du gouvernement krasslandais : le Krassland Oriental (3) sous okkupation zollernoise, et l'Edredonie (4) sous okkupation édoranne.
Le Nord-Krassberg ki a été un temps sous okkupation Russlave (2) est repassé
 sous le kontrôle du Krassland le 27 oktobre 2012. et le territoire de
 Krassenheim (1) sous okkupation hollyadaise puis belondaure a été restitué au Krassland le 20 juillet 2013 ,


©  KRASSWEB & KOKRAKO, 2002 - 2014